Turin : dove mangiare

IMG_6076

N’hésitez pas à vous excentrer un peu dans l’ancien quartier industriel du Lingotto pour  faire un détour par Eataly, le grand magasin alimentaire, temple de la Slow Food. On peut y remplir son caddie (ou du moins son petit panier, l’addition grimpe vite) de produits italiens d’excellente qualité, fabriqués et vendus dans le respect de l’environnement et des producteurs. Les nombreux restaurants mettent l’eau à la bouche, alors laissez-vous guider par votre gourmandise. Les pizzas sont tout bonnement délicieuses, et notamment la cotto & crudo, pizza aux jambons cru et cuit et à la mozza fior di latte. La qualité des produits parle d’elle-même, la pâte est parfaite… un moment de bonheur.

IMG_6100 compEataly, via Nizza 224, 10126 Torino, Italie (ouvert tous les jours de 10h à 22h30). On y accède facilement en métro.

 

Pour un petit dîner sans chichis, rendez-vous à la Trattoria Ala. On y sert, dans une salle sans prétention, mais qui se remplit vite d’habitués, une bonne cuisine toscane faisant la part belle aux poissons. C’est frais, simple et pas cher.

DSC_1733

Bar grillé, fenouil au parmesan

 

Scannabue

La jolie trouvaille du séjour. Un samedi soir, au hasard d’une balade dans le quartier de San Salvario, après l’apéro, nous sommes tombés sur une adorable placette et sur ce resto à la carte alléchante. Complet. On réessaie le lendemain midi (j’arrive même à réserver en italien !) : ambiance familiale, un peu désuète, les papis ont mis leurs beaux vêtements, et on est tout contents de se retrouver entourés d’Italiens perpétuant la tradition du repas dominical. En revanche, la cuisine n’a pas l’air endormie. Ici aussi, on sent les passionnés du produit. Le pain et les gressins sont faits maison, avec de la farine biologique. Les assiettes sont très belles et admirer celles de nos voisins nous réjouit déjà.

Les nôtres de nous décevront pas : après avoir partagé une petite tatin de fenouil accompagnée d’une crème au parmesan, mon ami choisit des pâtes maison à l’encre de seiche, petits calamars, tomates confites, olives et câpres, et moi les gnocchis les plus fondants que j’ai jamais goûtés, enrobés d’une sauce aux poissons épaisse et riche. Pour le dessert, un sublime tiramisu très fort en café, avec une crème très légère au siphon… glurps.

DSC_1750

Chitarra Nere con Calamaretti, Pomodorini Confit, Capperi di Pantelleria e Olive Taggiasche.

 

DSC_1749

Plat du jour : gnocchi al sugo di pesce

DSC_1752Tiramisu

Scannabue, Largo Saluzzo 25H, 10125 Torino

 

Et aussi :

Le vittel étonné, via San Francesco di Paola 6, pour leurs bonnes pâtes maison, à deux pas de la Piazza Vittorio Emmanuele.

In Vino Veritas, via G. di Barolo 50/A, petite osteria très sympathique, bonnes assiettes d’antipasti, pâtes fraîches aux produits de saison.

Et pour les glaces, la chaîne Grom reste une valeur sûre !

Les Turinois sont des gourmets, alors préparez-vous à de belles expériences gustatives !

IMG_6105

 

 

 

 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *